Bien le bonjour chers visiteurs,

Faites comme chez vous, prenez place à mes côtés, là sur le petit tabouret, dans mon petit atelier, pas très grand, il est vrai, mais bien suffisamment pour y inventer, y modeler, ou y concocter plein de créations. Quand je dis bien assez grand, c'est parce que j'ai la fâcheuse tendance à y entreposer tout plein de choses... certains me disent bordélique ou conservatrice... moi je me dirais ordonnée dans mon désordre... Alors plus y de place et plus j'entasse... C'est dans la récupération d'objets qui nous entourent que je trouve mon inspiration... Un bout de bois tordu ou un galet suffisent à faire virevolter mon imagination dans un monde imaginaire... celui que tous les enfants connaissent et que nous, adultes avons oublié sous nos tonnes de soucis et préoccupations diverses...

Mes passions ont un point commun, elles sont malléables au gré de mon inspiration, de mon humeur. Ma matière favorite était jusque-là la pâte polymère... mais il y peu de temps, lors de l'une de mes balades virtuelles, j'ai découvert qu'une pâte pouvait se créer avec peu de moyens, ouvrant un champ de possibilités infinies... la porcelaine froide... Un peu de colle blanche, de la fécule de maïs (blé d'Inde pour les Québécois), de l'huile et du vinaigre, le tout teinté de peinture à l'huile, à notre convenance, et ça, c'est un argument de poids, car j'ai toujours trouvé les couleurs commerciales trop criardes... moi j'aime aussi les pastels...

Le vrai luxe d'une trentenaire, c'est de pouvoir jouer à se recréer un monde imaginaire... parce que je trouve que j'ai grandi trop vite... pas vous?

Mon blog sera aussi fait de recettes de cuisine découvertes à gauche et à droite... que je vous ferais partager... Donc, suivez-moi dans mes péripéties, mes découvertes et mes premiers pas dans la PAM (porcelaine à modeler). Le jardinage me vide aussi la tête et m'aère les neurones... alors peut-être que j'aurais aussi de petites astuces à vous partager. Encore une chose, j'habite en Suisse romande, dans le canton de Fribourg et de ce fait il se peut que j'utilise des expression de chez nous comme on dit... alors n'hésiter pas à me mettre des petits billets pour une traduction ou un commentaire.

Ha oui encore une chose, si lors de vos visites, vous trouvez des fautes d'orthographe, c'est normal,

je suis dyslexique... alors un peu d'indulgence...